Appel à contributions et communications

Appel à Contributions et à Communications

Les contributions et les communications attendues pour ce workshop sont de natures différentes.

1 La contribution vise à décrire un événement indésirable qui est venu perturber le déroulement standard d’une intervention chirurgicale. Ici il ne s’agit pas d’aléas thérapeutiques, mais d’une perturbation qui provoque des comportements et des actions inhabituels et des échanges entre les participants avec leurs différences de métiers. Une contribution ne peut être que le fait de professionnels directement impliqués (chirurgiens, anesthésistes, infirmiers…) sous la forme d’un récit qui exprime le point de vue singulier sur un événement indésirable auquel il / elle a pu être confronté(e).

Pour ces contributions, le format est libre ; ce qui est pertinent c’est la mise en discussion de cette perturbation avec la multiplicité des points de vue des participants au workshop. Évidemment, ces expériences vécues seront rendues anonymes pour protéger les professionnels non présents au workshop. Les contributions sont une étape dans la production des données tangibles indispensables à toute activité de recherche scientifique.

2 La communication vise à s’emparer des deux questions centrales :

  • Comment développer les compétences nécessaires pour faciliter une communication efficace au sein d’une équipe qui associe plusieurs métiers différents ?

  • Comment trouver et aménager des temps et des espaces de discussion pour en faire des outils au service de l’apprentissage métier et au bénéfice du patient ?

    Ces questions peuvent se subdiviser, citons quelques exemples :

Les compétences techniques et non techniques : comment les définir ?

Quelles formes d’apprentissage pour les compétences non techniques ?

Quel rôle de la simulation dans les apprentissages techniques et non techniques ?

Quelle place de la communication dans le travail au bloc et quels obstacles ?

Comment améliorer le travail en équipe au bloc ?

Quelle place du robot au bloc et quels impacts sur le travail et la communication en équipe ?

La communication non verbale, un outil ?

La check-list : support ou contrainte ?

Quels espaces/temps pour faciliter les échanges entre acteurs du bloc ?

Comment organiser des débriefings efficaces ? Comment capitaliser l’expérience pour l’apprentissage et favoriser le retour d’expérience ?

Quelle place des outils et artefacts dans la « situation awareness » ?

Que peut- on attendre de la communication sécurisée ?

Intérêts et limites du CRM - Crew Resource Management.

Les communications  invitent aussi bien les chercheurs du monde académique que les praticiens et professionnels des établissements de santé, y compris leurs cadres administratifs ayant des responsabilités managériales, à s’emparer de ces questionnements.

Le workshop n’est pas un colloque en format réduit, car les deux types de productions attendues (contributions et communications) formeront l’embryon d’un réseau de professionnels-chercheurs et de chercheurs académiques capables de conduire un travail de recherche et d’investigations approfondies. Le robot chirurgical pose des problèmes spécifiques en termes de travail en équipe ; leur analyse peut éclairer également ceux qui se posent dans d’autres environnements (chirurgie ouverte, cœlioscopie…).

Mots clés : Robot Chirurgical ; Approches Interprofessionnelles ; Débriefing ; Apprentissages ; Espaces de discussion.

Les propositions de contribution ou de communication sont à faire parvenir à :

delphine.wannenmacher@univ-lorraine.fr

Contenu : résumé de deux à trois pages avec noms/prénoms, fonction, institut, coordonnées

Date limite prolongée au 25 octobre 2018


 

 

Personnes connectées : 1